keflavik aeroport

Les moyens de transport depuis l'aéroport international de Keflavik, Islande

En cherchant des idées d’articles pour mon blog islandais, je me suis aperçu que j’avais des dizaines de sujets à aborder, des centaines (des milliers ?) de choses à raconter, d’expériences à partager...
Maintenant le plus dur c’est d’intéresser les gens qui me lisent ou qui me liront plus tard. Bref, de VOUS intéresser. C’est quand même mieux pour un blog, non ?
Enfin c’est un peu l’idée en tout cas ;)
Déjà soyons clair tout de suite : je ne suis pas un « habitué » en ce qui concerne l’écriture d’un blog, et donc vous me pardonnerez si je tâtonne un peu au début... Merci :)
En fait c’est l’Islande, cette passion qui me « tenaille » - et la volonté de la partager avec vous – qui me fait franchir le pas pour la première fois... C’est vous dire si je suis « amoureux » de ce pays !

L’arrivée en Islande (à l’aéroport international de Keflavik)

Donc, revenons aux innombrables sujets qui inspirent déjà mes petites chroniques islandaises (tout du moins dans ma tête)...
En me demandant quel sujet aborder pour commencer, après mon premier article-introduction, je me suis dit : et pourquoi pas commencer par le début ?
Et le début, pour l’immense majorité d’entre nous, c’est l’arrivée à l’aéroport international de Keflavik (prononcez KePlavik) !
Oui, je sais, cela paraît un peu bête ou « bateau », mais on n’y pense pas toujours et pourtant il y a quelques petites choses à savoir, qui peuvent vous aider voire vous simplifier la vie. Et éventuellement vous faire économiser un peu d’argent...

Déjà, dès l’arrivée dans le terminal Eriksson, vous pourrez en profiter pour faire quelques achats. Les prix y sont « relativement » intéressants, en tous cas ce sont des prix hors taxes et s’il vous manque quelques vêtements (de randonnée par exemple) vous pouvez en profiter.
D’ailleurs cela est valable aussi (surtout ?) en ce qui concerne l’alcool, très cher en Islande, et le magasin « Vinbudin » de l’aéroport est à la fois l’un des plus grands, avec le choix le plus vaste (les Vinbudin sont les magasins d’Etat, seuls autorisés à vendre de l’alcool en Islande).
Si vous prévoyez quelques soirées, ou simplement de boire quelques bonne bouteilles de vin pendant votre séjour, vous pouvez commencer par là !

Une fois les provisions faites, il va falloir quitter l’aéroport pour partir à l’aventure et découvrir le pays...
Plusieurs solutions s’offrent à vous.

Tout d’abord le taxi. Inutile de vous dire que ce n’est pas le moyen de transport le plus abordable, mais si vous êtes 4 cela peut se justifier, vu qu’il faut compter environ 100€ pour le trajet Keflavik aéroport -> Reykjavik !
Enfin bon, nettement plus intéressant quand même : le transfert en bus, très bien organisé en Islande, avec des départs réguliers dans des cars confortables. Il faut compter 3000 ISK l’aller simple entre l'aéroport de Keflavik et le centre-ville de Reykjavik. Vous pouvez prendre votre billet en ligne, c’est mieux.

Autre possibilité : la location de voiture.
La question ne se pose quasiment pas si vous prévoyez une location de voiture (ou de camping-car, van etc.) dès votre arrivée en Islande. En effet, beaucoup de loueurs étant basés à l’aéroport de Keflavik ou ayant un bureau dans la zone ou dans la petite ville de Keflavik toute proche, il sera sûrement plus intéressant pour vous (surtout si vous êtes en famille, en couple, en groupe...) de récupérer votre véhicule directement à la sortie de l’avion.
Certains louent même une voiture uniquement pour faire le trajet aéroport -> Reykjavik centre ville (en laissant la voiture à l’aéroport « domestique » de Reykjavik, situé quasiment en plein centre !). Cela peut effectivement être judicieux si vous êtes 3 ou plus.
Et si votre avion  arrive suffisamment tôt dans la journée, vous pouvez faire une halte - magique (et je pèse mes mots...) - au célèbre Blue Lagoon, l’un des « 10 meilleurs spas du monde », situé non loin de l’aéroport de Keflavik. Vous pourrez en profiter pour vous détendre bien sûr, mais aussi y déjeuner, voire vous faire masser... !

Et tant qu’à vous balader un peu avant d’arriver à Reykjavik, vous pouvez passer la journée à parcourir la charmante péninsule de Reykjanes, méconnue mais vraiment très jolie et surprenante. Vous pourrez visiter la zone géothermale de Krisuvik (marres d’eau bouillonnante, solfatares, fumées et odeur de soufre de rigueur... ;) ) et vous arrêter à Grindavik pour boire un café ou manger une bonne soupe islandaise, au Bryggjan par exemple ou au Salthusid... Enfin c’est vous qui voyez, il y a quelques endroits sympas (pas toujours visibles, il faut chercher un peu...).
Ne manquez pas non plus le « pont entre deux continents » qui enjambe les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne... Intéressant.

Pour faire tout ça, il y a aussi une formule qui pourra vous intéresser, c’est la location d’un camper-van, notamment chez Lava Campers... J’en reparlerai (peut-être) dans un prochain post.

联系 Benoist