A Solheimasandur, le crash le plus célèbre d'Islande

Une curieuse carcasse d'avion vers Solheimasandur...

Aujourd'hui, presque tout le monde a vu, touché, ou tout du moins entendu parler de ce fameux DC-3 qui s'est écrasé non loin de Vik. Mais connaissez vous son histoire?

Le 21 novembre 1973, un appareil de l'US NAVY, le Douglas R4D-8 (version militaire du Super DC-3) n° 17171 était allé livrer du matériel météorologique à l'aéroport de Höfn, au sud du pays. Lors du vol retour vers la base de Keflavik, l'équipage a rencontré des conditions climatiques désastreuses, notamment un brouillard givrant, paralysant les équipements de l'appareil, peu après avoir passé Vik.

Incapable de maintenir l'altitude de l'appareil, l'équipage a alors déclenché une procédure d'atterrissage d'urgence. A 14:00, l'appareil s'est posé brusquement sur une rivière peu profonde et recouverte de glace sur la bande de sable Solheimasandur, juste à côté de la montagne Petursey. La glace s'est brisée sous le choc, et à sans doute amorti quelque peu l’atterrissage. 

Les deux membres d'équipage ont survécu et n'ont été que légèrement blessés. Ils ont été secourus dans la soirée.

Contrairement à une idée reçue, l'appareil ne s'est pas disloqué à l'atterrissage, et il est longtemps demeuré complet. Quelques mois après le crash, l'US NAVY est venue récupérer la dérive verticale pour l'utiliser sur un autre de leurs appareils. Par la suite, l'érosion et le vandalisme ont fait leur travail, menant aux restes que l'on connait aujourd'hui : le seul fuselage, souillé et tagué.

Depuis le début des années 80, l'épave est chérie par les photographes, et a même inspiré un publiciste pour une barre de céréales.

Pour vous y rendre, rien de plus simple :

Coordonnées GPS : 63°27'33''N  19°21'53''O

Depuis Skogar, sur la route 1, prenez vers l'Est, vers Vik. Deux kilomètres après la piste qui mène à gauche vers Solheimajokull, il y a une toute petite piste à droite, même pas indiquée. Prenez la. A la fourche, prenez à gauche. Roulez jusqu'au bout de la piste, presque jusqu'à l'océan. Vous ne verrez l'avion qu'au dernier moment, parce qu'il est caché par une sorte de dune. Je vous recommande de laissez la voiture à 200-300m et terminer à pied, pour faire de meilleures photos sans la voiture et sans ses traces dans la neige.

联系 Thomas